Poireau Géant d'hiver
Allium porrum géant d'hiver
Passer aux informations produits
1 de 2
Un légume aux nombreuses vertus

Ce poireau surnommé « Géant d’Hiver » est un grand poireau rustique, très résistant au froid et très peu sensible aux maladies.

Il peut atteindre une hauteur de 50 à 60 cm, selon la variété que vous aurez choisie. Son fût, autrement dit sa partie blanche de poireau, est remarquablement long car il mesure entre 25 et 30 cm.

Le poireau Géant d’Hiver jouit d’une excellente réputation auprès des jardiniers et des gourmets de tous bords, grâce à ses nombreuses vertus. Il est notamment très riche en vitamines, en cuivre, en fer et en phosphore, et constitue un mets d’automne et d’hiver indispensable pour garder la forme. Le blanc et les feuilles du poireau sont faciles à cuisiner, seuls ou en accompagnement pour des plats de viande, ou autres. Par ailleurs, c’est un légume qui se conserve remarquablement bien après la récolte.

Méthode de culture du Poireau Géant D’Hiver

Ce poireau a l’énorme avantage de pouvoir être cultivé dans un endroit ombragé. Optez pour un sol meuble et bien aéré, qui peut retenir l’humidité. Prenez garde à ne pas travailler ce sol avec du fumier frais. Veillez à ce que l’humidité soit bien régulière.

Étape numéro 1 de culture du Poireau Géant D’Hiver :

De mars à mai, ameublissez la terre et créez des sillons d’environ 1 cm de profondeur, espacés de 5 cm au minimum. Semez vos graines tous les 1 cm, sous abri ou en pépinière. Recouvrez soigneusement de terreau, tassez et arrosez.

Les jardiniers Bakker vous recommandent de garder la terre bien humide pendant 3 semaines, le temps que les jeunes poireaux se lèvent. Pour cela, il vous suffit de les arroser régulièrement.

Étape numéro 2 de culture du Poireau Géant D’Hiver :

Repiquez les plants en place, de mai à juin. Pour connaître le bon moment pour le repiquage de vos poireaux, il vous suffit de surveiller la croissance des fûts. Lorsque leur diamètre atteint celui d’un crayon, repiquez ! Optez pour une terre fraîche et riche en nutriments, préalablement garnie d’une bonne fumure de fond.

Étape numéro 3 de culture du Poireau Géant D’Hiver :

Taillez les racines et les feuilles de vos jeunes poireaux, de façon à ne garder qu’un tiers environ de leur longueur. Cette technique permet la production de nouvelles petites racines (les radicelles), tout en évitant l’évaporation excessive d’eau par les feuilles.

Trempez ensuite les racines dans un récipient pourvu d’eau mélangée à de la terre. Dans l’ensemble, ce procédé est similaire au pralinage lors de la plantation des arbustes et des rosiers.

Plantez vos jeunes poireaux entre 10 et 15 cm de profondeur, tous les 15 cm tout au long de la ligne. Prévoyez un espace de 35 cm environ entre chaque ligne.

Après quelques semaines de croissance, procédez au buttage. Pour rappel, le buttage consiste à ajouter une petite motte à la base de chaque plant.

Procédez à des arrosages fréquents, en pluie fine. Cela est indispensable pour éviter les parasites, et pour assurer une infiltration correcte de l’eau dans le sol.

Le saviez-vous ? On distingue deux principales espèces de poireaux, selon la vitesse de croissance :

  • Les espèces à croissance rapide, dont la récolte se fait dès le mois de juin ;
  • Les espèces tardives, dont la récolte se fait à partir du mois de septembre, et qui sont plus résistantes au froid.

Le Poireau bleu de Solaise fait partie des espèces tardives. C’est également le cas du Poireau Monstrueux de Carentan 2, qui se sème de mars à mai. Ces deux variétés sont idéales pour l’hiver.

Pour une germination précoce, la température idéale est de 18 °C. Elle peut ensuite descendre à des niveaux plus bas. Par ailleurs, notez que le développement du poireau démarre en douceur. Comptez 3 mois ou un peu plus avant le repiquage en pleine terre.

Conseils pour récolter vos poireaux issus des semis potagers

Le poireau met 4 à 5 mois pour achever son développement, mais ses jeunes pousses peuvent être cueillies et consommées bien avant !

En hiver, vous pouvez arracher et repiquer le poireau en couche ou dans une serre. Cela permettra de le récolter plus facilement, en dépit d’un sol gelé.

Par ailleurs, les poireaux qui sont restés gelés en terre pendant l’hiver ne sont pas perdus. Ces légumes rustiques reprennent naturellement leur croissance au printemps suivant. Pour les aider, apportez-leur simplement de l’engrais, à raison de 100 grammes environ par mètre carré de terre cultivée. Veillez aussi à ce qu’ils reçoivent suffisamment d’humidité.

Autre aspect intéressant du poireau Géant D’Hiver : ses nombreuses racines laissent, après récolte, un sol meuble et riche en substances organiques. Une véritable aubaine pour les cultures suivantes !

Poireau Géant d'hiver Allium porrum géant d'hiver

Poireau Géant d'hiver
Allium porrum géant d'hiver
Prix habituel 1,95 €
Prix soldé 1,95 € Prix habituel 1,95 €
Taxes comprises.
En stock
Obtenez plus, payez moins
Économisez 10 %
Économisez 15 %
Économisez 20 %

Paiement sécurisé

Plus de 75 ans d'expertise

Avis clients vérifiés ★★★★☆

Paiement en 3x ou 4x avec Klarna et Paypal

Détails
Rusticité -28°C (zone 5a)
Vert
Décembre - Mars
Période de semis Mars - Mai
Exposition: Lieu ensoleillé
Fréquence d'arrosage Modéré
Description

Un légume aux nombreuses vertus

Ce poireau surnommé « Géant d’Hiver » est un grand poireau rustique, très résistant au froid et très peu sensible aux maladies.

Il peut atteindre une hauteur de 50 à 60 cm, selon la variété que vous aurez choisie. Son fût, autrement dit sa partie blanche de poireau, est remarquablement long car il mesure entre 25 et 30 cm.

Le poireau Géant d’Hiver jouit d’une excellente réputation auprès des jardiniers et des gourmets de tous bords, grâce à ses nombreuses vertus. Il est notamment très riche en vitamines, en cuivre, en fer et en phosphore, et constitue un mets d’automne et d’hiver indispensable pour garder la forme. Le blanc et les feuilles du poireau sont faciles à cuisiner, seuls ou en accompagnement pour des plats de viande, ou autres. Par ailleurs, c’est un légume qui se conserve remarquablement bien après la récolte.

Méthode de culture du Poireau Géant D’Hiver

Ce poireau a l’énorme avantage de pouvoir être cultivé dans un endroit ombragé. Optez pour un sol meuble et bien aéré, qui peut retenir l’humidité. Prenez garde à ne pas travailler ce sol avec du fumier frais. Veillez à ce que l’humidité soit bien régulière.

Étape numéro 1 de culture du Poireau Géant D’Hiver :

De mars à mai, ameublissez la terre et créez des sillons d’environ 1 cm de profondeur, espacés de 5 cm au minimum. Semez vos graines tous les 1 cm, sous abri ou en pépinière. Recouvrez soigneusement de terreau, tassez et arrosez.

Les jardiniers Bakker vous recommandent de garder la terre bien humide pendant 3 semaines, le temps que les jeunes poireaux se lèvent. Pour cela, il vous suffit de les arroser régulièrement.

Étape numéro 2 de culture du Poireau Géant D’Hiver :

Repiquez les plants en place, de mai à juin. Pour connaître le bon moment pour le repiquage de vos poireaux, il vous suffit de surveiller la croissance des fûts. Lorsque leur diamètre atteint celui d’un crayon, repiquez ! Optez pour une terre fraîche et riche en nutriments, préalablement garnie d’une bonne fumure de fond.

Étape numéro 3 de culture du Poireau Géant D’Hiver :

Taillez les racines et les feuilles de vos jeunes poireaux, de façon à ne garder qu’un tiers environ de leur longueur. Cette technique permet la production de nouvelles petites racines (les radicelles), tout en évitant l’évaporation excessive d’eau par les feuilles.

Trempez ensuite les racines dans un récipient pourvu d’eau mélangée à de la terre. Dans l’ensemble, ce procédé est similaire au pralinage lors de la plantation des arbustes et des rosiers.

Plantez vos jeunes poireaux entre 10 et 15 cm de profondeur, tous les 15 cm tout au long de la ligne. Prévoyez un espace de 35 cm environ entre chaque ligne.

Après quelques semaines de croissance, procédez au buttage. Pour rappel, le buttage consiste à ajouter une petite motte à la base de chaque plant.

Procédez à des arrosages fréquents, en pluie fine. Cela est indispensable pour éviter les parasites, et pour assurer une infiltration correcte de l’eau dans le sol.

Le saviez-vous ? On distingue deux principales espèces de poireaux, selon la vitesse de croissance :

  • Les espèces à croissance rapide, dont la récolte se fait dès le mois de juin ;
  • Les espèces tardives, dont la récolte se fait à partir du mois de septembre, et qui sont plus résistantes au froid.

Le Poireau bleu de Solaise fait partie des espèces tardives. C’est également le cas du Poireau Monstrueux de Carentan 2, qui se sème de mars à mai. Ces deux variétés sont idéales pour l’hiver.

Pour une germination précoce, la température idéale est de 18 °C. Elle peut ensuite descendre à des niveaux plus bas. Par ailleurs, notez que le développement du poireau démarre en douceur. Comptez 3 mois ou un peu plus avant le repiquage en pleine terre.

Conseils pour récolter vos poireaux issus des semis potagers

Le poireau met 4 à 5 mois pour achever son développement, mais ses jeunes pousses peuvent être cueillies et consommées bien avant !

En hiver, vous pouvez arracher et repiquer le poireau en couche ou dans une serre. Cela permettra de le récolter plus facilement, en dépit d’un sol gelé.

Par ailleurs, les poireaux qui sont restés gelés en terre pendant l’hiver ne sont pas perdus. Ces légumes rustiques reprennent naturellement leur croissance au printemps suivant. Pour les aider, apportez-leur simplement de l’engrais, à raison de 100 grammes environ par mètre carré de terre cultivée. Veillez aussi à ce qu’ils reçoivent suffisamment d’humidité.

Autre aspect intéressant du poireau Géant D’Hiver : ses nombreuses racines laissent, après récolte, un sol meuble et riche en substances organiques. Une véritable aubaine pour les cultures suivantes !

Ref : 000235
Ref : 000235
Lire la suite >
bakker-trustedshops.png__PID:76737b81-bad0-4711-ad83-0af7e4d3768e