Noyer Commun
Juglans regia
Passer aux informations produits
1 de 4
Magnifique arbre et récoltes de noix !
Le Noyer Commun : Une Présence Énigmatique dans le Jardin

Le Noyer Commun, ou Juglans regia, est une espèce de noyer prisée mondialement pour ses noix savoureuses et son attrait ornemental. Appartenant à la famille des Juglandacées, cette plante emblématique ne se limite pas à la production de noix. Elle confère une élégance rustique aux jardins et se prête à de multiples associations avec d'autres plantes.

Caractéristiques du Noyer Commun

Le Noyer Commun est un arbre caduc impressionnant, capable d'atteindre 25 mètres de hauteur à maturité. Ses feuilles élégantes, d'un vert profond, sont composées de folioles allongées qui forment une canopée dense et luxuriante. Le tronc robuste et fissuré de l'arbre lui donne une présence imposante dans tout jardin.

Ce qui le rend particulièrement apprécié, ce sont ses noix savoureuses. Réputées pour leur riche saveur et leur texture crémeuse, elles sont un ingrédient prisé en cuisine, utilisé dans des recettes variées, des pâtisseries aux plats principaux. La récolte de ces noix représente une activité enrichissante pour les jardiniers et les amateurs de cuisine.

En plus de ses attraits culinaires, il séduit par sa floraison printanière. Chaque printemps, il exhibe des chatons pendus aux branches, composés de petites fleurs verdâtres en grappes pendantes, ajoutant une élégance raffinée à sa silhouette massive.

Plantation du Noyer Commun

La réussite de la plantation du Noyer Commun dépend fortement du choix de l'emplacement, qui doit être ensoleillé et doté d'un sol bien drainé. Les spécialistes Bakker vous recommandent de prévoir un espace conséquent pour accueillir sa croissance, en évitant la proximité de structures ou d'autres plantes susceptibles d'être ombragées par sa canopée généreuse.

La préparation du sol est également cruciale pour assurer une croissance saine. Nous vous conseillons d'enrichir le sol avec du compost organique pour améliorer sa fertilité et son aération, en veillant à ce que le pH se situe entre 6,0 et 7,5, une plage idéale pour le Noyer Commun.

Pour la plantation, l'automne est le moment optimal, lorsque l'arbre est en dormance. Il faut creuser un trou assez grand pour accueillir les racines de manière à ce qu'elles soient confortablement étalées. Positionnez l'arbre dans le trou de façon à ce que le collet soit au niveau du sol, puis comblez avec de la terre en tassant fermement. Un arrosage abondant est recommandé pour éliminer les poches d'air autour des racines.

Entretien du Noyer Commun

Durant ses premières années, le Noyer Commun a besoin d'arrosages réguliers pour maintenir le sol uniformément humide, sans excès d'eau. Avec le temps et une fois l'arbre bien établi, il est possible de diminuer progressivement l'arrosage. Un apport d'engrais équilibré au printemps favorisera sa croissance et sa bonne santé.

Sa taille doit être réalisée avec soin, en se limitant à l'élimination annuelle des branches mortes ou endommagées pour promouvoir une croissance saine. Toutefois, les experts Bakker vous conseillent d'éviter une taille excessive, car cela peut stresser l'arbre. Sa forme naturelle étant généralement attrayante, une intervention minimale est souvent suffisante.

Pour la gestion des maladies et ravageurs, ce noyer peut être affecté par diverses affections fongiques et bactériennes, touchant les feuilles et les noix. Une surveillance régulière est nécessaire pour détecter tout signe de problème, en prenant des mesures préventives si nécessaire. Les ravageurs tels que les pucerons et les chenilles peuvent être contrôlés par des méthodes biologiques ou des pesticides adaptés.

Association avec d’autres plantes

L'association du Noyer Commun avec d'autres plantes dans un jardin crée un écosystème harmonieux et esthétique. Ses larges branches et sa canopée dense offrent une ombre appréciée, idéale pour des plantes qui prospèrent à l'abri du soleil direct, comme les hostas ou les fougères. Sous son ombrage, on peut également cultiver des plantes aimant l'acidité, telles que les rhododendrons ou les azalées, qui bénéficient de la chute de ses feuilles enrichissant le sol. En bordure, des plantes vivaces comme les lupins ou les astilbes apportent une touche de couleur, contrastant joliment avec le vert profond du noyer.

Noyer Commun Juglans regia

Noyer Commun
Juglans regia
Prix habituel 19,95 €
Prix soldé 19,95 € Prix habituel 19,95 €
Taxes comprises.
En stock
Obtenez plus, payez moins
Économisez 5 %
Économisez 8 %
Économisez 10 %

Paiement sécurisé

Plus de 75 ans d'expertise

Avis clients vérifiés ★★★★☆

Paiement en 3x ou 4x avec Klarna et Paypal

Détails
Vert
Comestible
Greffé
Hauteur à maturité 3000 cm
Vivace
Exposition: Lieu ensoleillé
Rusticité -16°C (zone 7a)
Mois de floraison Avril - Mai
Période de plantation Mars - Mai, Septembre - Novembre
Octobre - Novembre
Fréquence d'arrosage Modéré
Oui
Plantation
Avant de planter votre noyer (Juglans regia), assurez-vous que la motte est bien humide et plongez-la d’abord dans un seau d’eau tiède. Choisissez un emplacement où l’arbre aura suffisamment de place pour se développer, en sol fertile et frais. Creusez un grand trou et bêchez bien la terre pour l’ameublir. Si la terre n’est pas très fertile, ajoutez du compost mais évitez les apports de fumier qui pourraient brûler les racines. Plantez l’arbre dans le trou comme il convient, c’est-à-dire la motte juste au-dessous du niveau du sol. Refermez le trou, tassez bien la terre et arrosez abondamment. Le noyer commun est un arbre qui se plaît en sol frais et profond. Choisissez un emplacement ensoleillé ou légèrement ombragé. A la plantation, tuteurez le jeune arbre pour qu’il pousse bien droit.
Entretien
Le noyer se plaît en sol de qualité, riche en humus, c’est-à-dire frais. Son emplacement préféré est au soleil. On le taille seulement en cas de nécessité absolue. Il est recommandé de tuteurer les jeunes sujets à cause du vent.
Extra
Cet arbre est originaire d’Eurasie. Les grandes feuilles aromatiques déplaisent aux moustiques et aux mouches et c’est la raison pour laquelle on retrouve si souvent cet arbre dans les fermes et en particulier au voisinage des étables.
Description

Magnifique arbre et récoltes de noix !

Le Noyer Commun : Une Présence Énigmatique dans le Jardin

Le Noyer Commun, ou Juglans regia, est une espèce de noyer prisée mondialement pour ses noix savoureuses et son attrait ornemental. Appartenant à la famille des Juglandacées, cette plante emblématique ne se limite pas à la production de noix. Elle confère une élégance rustique aux jardins et se prête à de multiples associations avec d'autres plantes.

Caractéristiques du Noyer Commun

Le Noyer Commun est un arbre caduc impressionnant, capable d'atteindre 25 mètres de hauteur à maturité. Ses feuilles élégantes, d'un vert profond, sont composées de folioles allongées qui forment une canopée dense et luxuriante. Le tronc robuste et fissuré de l'arbre lui donne une présence imposante dans tout jardin.

Ce qui le rend particulièrement apprécié, ce sont ses noix savoureuses. Réputées pour leur riche saveur et leur texture crémeuse, elles sont un ingrédient prisé en cuisine, utilisé dans des recettes variées, des pâtisseries aux plats principaux. La récolte de ces noix représente une activité enrichissante pour les jardiniers et les amateurs de cuisine.

En plus de ses attraits culinaires, il séduit par sa floraison printanière. Chaque printemps, il exhibe des chatons pendus aux branches, composés de petites fleurs verdâtres en grappes pendantes, ajoutant une élégance raffinée à sa silhouette massive.

Plantation du Noyer Commun

La réussite de la plantation du Noyer Commun dépend fortement du choix de l'emplacement, qui doit être ensoleillé et doté d'un sol bien drainé. Les spécialistes Bakker vous recommandent de prévoir un espace conséquent pour accueillir sa croissance, en évitant la proximité de structures ou d'autres plantes susceptibles d'être ombragées par sa canopée généreuse.

La préparation du sol est également cruciale pour assurer une croissance saine. Nous vous conseillons d'enrichir le sol avec du compost organique pour améliorer sa fertilité et son aération, en veillant à ce que le pH se situe entre 6,0 et 7,5, une plage idéale pour le Noyer Commun.

Pour la plantation, l'automne est le moment optimal, lorsque l'arbre est en dormance. Il faut creuser un trou assez grand pour accueillir les racines de manière à ce qu'elles soient confortablement étalées. Positionnez l'arbre dans le trou de façon à ce que le collet soit au niveau du sol, puis comblez avec de la terre en tassant fermement. Un arrosage abondant est recommandé pour éliminer les poches d'air autour des racines.

Entretien du Noyer Commun

Durant ses premières années, le Noyer Commun a besoin d'arrosages réguliers pour maintenir le sol uniformément humide, sans excès d'eau. Avec le temps et une fois l'arbre bien établi, il est possible de diminuer progressivement l'arrosage. Un apport d'engrais équilibré au printemps favorisera sa croissance et sa bonne santé.

Sa taille doit être réalisée avec soin, en se limitant à l'élimination annuelle des branches mortes ou endommagées pour promouvoir une croissance saine. Toutefois, les experts Bakker vous conseillent d'éviter une taille excessive, car cela peut stresser l'arbre. Sa forme naturelle étant généralement attrayante, une intervention minimale est souvent suffisante.

Pour la gestion des maladies et ravageurs, ce noyer peut être affecté par diverses affections fongiques et bactériennes, touchant les feuilles et les noix. Une surveillance régulière est nécessaire pour détecter tout signe de problème, en prenant des mesures préventives si nécessaire. Les ravageurs tels que les pucerons et les chenilles peuvent être contrôlés par des méthodes biologiques ou des pesticides adaptés.

Association avec d’autres plantes

L'association du Noyer Commun avec d'autres plantes dans un jardin crée un écosystème harmonieux et esthétique. Ses larges branches et sa canopée dense offrent une ombre appréciée, idéale pour des plantes qui prospèrent à l'abri du soleil direct, comme les hostas ou les fougères. Sous son ombrage, on peut également cultiver des plantes aimant l'acidité, telles que les rhododendrons ou les azalées, qui bénéficient de la chute de ses feuilles enrichissant le sol. En bordure, des plantes vivaces comme les lupins ou les astilbes apportent une touche de couleur, contrastant joliment avec le vert profond du noyer.

Ref : 028536
Ref : 028536
Lire la suite >
bakker-trustedshops.png__PID:76737b81-bad0-4711-ad83-0af7e4d3768e