Bananier rouge d'Abyssinie
Ensete ventricosum Maurelii
Exotisme garantie
Passer aux informations produits
1 de 2
De grandes feuilles rouges !

Ramenez l’exotisme au cœur de votre extérieur avec le bananier rouge d’Abyssinie, connu aussi sous le nom d’Ensete Maurelli. Contrairement à ce que l’on peut penser, cette variété de la famille des Musacées n’est pas un arbuste, mais bien une gigantesque plante vivace. Issue des régions tropicales d’Afrique, elle conquiert bien des cœurs avec son large feuillage, parfait pour enjoliver le verger et le jardin. Ce spécimen peut facilement atteindre les 6, voire les 10 m de haut. Dans les climats européens, il dépasse rarement les 3 m pour un étalement de 2 m. Ce bananier est reconnaissable à son tronc ventru, faisant un peu penser à la forme d’une bouteille. Ses feuilles se déploient au bout de ce tronc. Elles sont de coloris vert teinté de rouge (brillant sur le dessus et un peu pâlot en dessous). Ces feuilles, traversées par une grande nervure centrale, peuvent mesurer 1 à 2 m de haut. Cette variété de bananiers, qui ne produit pas de graines, se distingue par sa croissance étonnamment rapide. En deux mois seulement, elle peut s’élever à 1,5 m. L’Ensete Maurelli se cultive en pleine terre, et ce, à l’abri dans les régions aux climats doux. Notez que cette plante redoute un peu le froid et la fraîcheur. Si vous habitez dans un lieu assez frais, optez donc pour une culture en pot, que vous pourrez poser dans votre intérieur.

Les meilleures associations avec ce bananier rouge

Côté association, vous avez l’embarras du choix. Toutefois, pour compléter la touche exotique de votre extérieur, on vous conseille d’opter pour des agrumes, des lauriers roses ou encore des strelitzia reginae. Les palmiers rustiques, les bambous et les fatsias (plantes luxuriantes) rehausseront assurément aussi le côté tropical de votre jardin. Au côté de ces variétés verdoyantes, vous pouvez aussi marier votre bananier rouge avec des plantes à fleurs, dont des passiflores, des agapanthes ainsi que des kniphofias.

Nos conseils pour planter l’Ensete Maurelli

Deux possibilités de culture s’offrent à vous. Vous pouvez planter l’Ensete Maurelli en pleine terre ou dans un récipient. Dans les deux cas, il est impératif que vous lui trouviez un coin ensoleillé. Son sol doit, de préférence, être riche et bien drainé. Pour la culture en pot, il lui faudra un quart de terreau, un quart de fumier décomposé, un quart de pouzzolane et un quart de terre de jardin. Vous pouvez améliorer son drainage en déposant un lit de billes d’argile ou des graviers au fond de votre bac.

Nos astuces d’entretien de l’Ensete Maurelli

Si vous avez opté pour une plantation en pleine terre, il convient de nettoyer votre culture au printemps, lorsque les gelées sont terminées. Les jardiniers déterrent habituellement ce bananier durant la saison automnale pour l’installer dans un pot à entreposer à l’intérieur au chaud, dans une pièce éclairée. Ceci a, bien entendu, pour objectif de le protéger des morsures de l’hiver. Notez que les sols hivernaux, qui plus est gorgés d’eau, sont un des grands ennemis de l’Ensete Maurelli. Ses parties aériennes seront obligatoirement endommagées par le gel et retomberont sur la souche si vous laissez ce bananier dehors durant la saison froide. Pour ce rempotage, il est conseillé de choisir un bac ajouré ou percé au fond. Cela permettra de laisser passer les racines, que vous enterrerez à la belle saison et déterrerez encore une fois à l’automne pour l’éloigner du froid.

Pour les bananiers en pot, pensez à les sortir à la belle saison pour qu’ils puissent profiter du soleil. Offrez-leur aussi un arrosage copieux. Un peu d’engrais liquide tous les quinze jours est également préconisé.

Bananier rouge d'Abyssinie Ensete ventricosum Maurelii

Bananier rouge d'Abyssinie
Ensete ventricosum Maurelii
Exotisme garantie
Prix habituel 10,45 €
Prix soldé 10,45 € Prix habituel 10,45 €
Taxes comprises.
Disponible à partir du 01 Juil

Paiement sécurisé

Plus de 75 ans d'expertise

Avis clients vérifiés ★★★★☆

Paiement en 3x ou 4x avec Klarna et Paypal

Détails
Feuilles toute l'année
Rouge
Culture possible en pot ou en bac
Période de plantation Mars - Octobre
Exposition: Lieu ensoleillé
Plante à protéger du gel
Fréquence d'arrosage Elevé
Rusticité 0°C (zone 10a)
Hauteur à maturité 300 cm
Rapide
Description

De grandes feuilles rouges !

Ramenez l’exotisme au cœur de votre extérieur avec le bananier rouge d’Abyssinie, connu aussi sous le nom d’Ensete Maurelli. Contrairement à ce que l’on peut penser, cette variété de la famille des Musacées n’est pas un arbuste, mais bien une gigantesque plante vivace. Issue des régions tropicales d’Afrique, elle conquiert bien des cœurs avec son large feuillage, parfait pour enjoliver le verger et le jardin. Ce spécimen peut facilement atteindre les 6, voire les 10 m de haut. Dans les climats européens, il dépasse rarement les 3 m pour un étalement de 2 m. Ce bananier est reconnaissable à son tronc ventru, faisant un peu penser à la forme d’une bouteille. Ses feuilles se déploient au bout de ce tronc. Elles sont de coloris vert teinté de rouge (brillant sur le dessus et un peu pâlot en dessous). Ces feuilles, traversées par une grande nervure centrale, peuvent mesurer 1 à 2 m de haut. Cette variété de bananiers, qui ne produit pas de graines, se distingue par sa croissance étonnamment rapide. En deux mois seulement, elle peut s’élever à 1,5 m. L’Ensete Maurelli se cultive en pleine terre, et ce, à l’abri dans les régions aux climats doux. Notez que cette plante redoute un peu le froid et la fraîcheur. Si vous habitez dans un lieu assez frais, optez donc pour une culture en pot, que vous pourrez poser dans votre intérieur.

Les meilleures associations avec ce bananier rouge

Côté association, vous avez l’embarras du choix. Toutefois, pour compléter la touche exotique de votre extérieur, on vous conseille d’opter pour des agrumes, des lauriers roses ou encore des strelitzia reginae. Les palmiers rustiques, les bambous et les fatsias (plantes luxuriantes) rehausseront assurément aussi le côté tropical de votre jardin. Au côté de ces variétés verdoyantes, vous pouvez aussi marier votre bananier rouge avec des plantes à fleurs, dont des passiflores, des agapanthes ainsi que des kniphofias.

Nos conseils pour planter l’Ensete Maurelli

Deux possibilités de culture s’offrent à vous. Vous pouvez planter l’Ensete Maurelli en pleine terre ou dans un récipient. Dans les deux cas, il est impératif que vous lui trouviez un coin ensoleillé. Son sol doit, de préférence, être riche et bien drainé. Pour la culture en pot, il lui faudra un quart de terreau, un quart de fumier décomposé, un quart de pouzzolane et un quart de terre de jardin. Vous pouvez améliorer son drainage en déposant un lit de billes d’argile ou des graviers au fond de votre bac.

Nos astuces d’entretien de l’Ensete Maurelli

Si vous avez opté pour une plantation en pleine terre, il convient de nettoyer votre culture au printemps, lorsque les gelées sont terminées. Les jardiniers déterrent habituellement ce bananier durant la saison automnale pour l’installer dans un pot à entreposer à l’intérieur au chaud, dans une pièce éclairée. Ceci a, bien entendu, pour objectif de le protéger des morsures de l’hiver. Notez que les sols hivernaux, qui plus est gorgés d’eau, sont un des grands ennemis de l’Ensete Maurelli. Ses parties aériennes seront obligatoirement endommagées par le gel et retomberont sur la souche si vous laissez ce bananier dehors durant la saison froide. Pour ce rempotage, il est conseillé de choisir un bac ajouré ou percé au fond. Cela permettra de laisser passer les racines, que vous enterrerez à la belle saison et déterrerez encore une fois à l’automne pour l’éloigner du froid.

Pour les bananiers en pot, pensez à les sortir à la belle saison pour qu’ils puissent profiter du soleil. Offrez-leur aussi un arrosage copieux. Un peu d’engrais liquide tous les quinze jours est également préconisé.

Ref : 023690
Ref : 023690
Lire la suite >
bakker-trustedshops.png__PID:76737b81-bad0-4711-ad83-0af7e4d3768e