Planter des Rosiers


Les Rosiers offrent une splendide floraison tout l’été. Leurs fleurs parfumées sont appréciées et admirées par tous dans le monde entier. Aussi appelée la ‘Reine des Fleurs’, la Rose est un véritable symbole de l’amour et de la beauté. Chez Bakker.com, vous trouverez dans notre gamme des Rosiers de toutes les couleurs et de toutes les tailles !

Contrairement à la plupart des jardineries, Bakker.com vous propose des Rosiers en racines nues. Ce sont des Rosiers cultivés en pleine terre. Ils vous sont livrés sans pot et sans terre autour des racines. Ils sont pourvus d’au moins 3 tiges vigoureuses, ce qui est l’aspect caractéristique de la Qualité Premium des végétaux proposés par Bakker.com. C’est la meilleure garantie d’un système racinaire parfaitement développé, ainsi que d’une croissance et de floraisons garanties.

Pour un bon départ : planter des Rosiers dans un sol bien préparé !

Les Rosiers doivent être plantés dans un sol bien drainant, riche en humus, nutritif et un peu calcaire (non acide). Avant de planter des Rosiers, vous pouvez ameublir la terre avec une bêche. Trop d’eau constitue le principal obstacle au développement d’un bon Rosier. Il en est de même pour les sols sablonneux trop secs. Pour tous les types de sols, il est conseillé de creuser un grand trou et de le remplir avec du terreau spécial rosiers. Si vous fertilisez bien avec des oligo-éléments (azote bien dosé et suffisamment de magnésium et de potasse), vos Rosiers resteront robustes et sains. Si vous souhaitez planter des Rosiers dans les règles de l’art, travaillez d’abord bien votre terre au printemps et ajoutez-y de l’engrais. À l’automne prochain, la terre sera prête pour y planter les rosiers.

Planter des Rosiers

Rosiers en racines nues

Les Rosiers en racines nues peuvent être plantés de la mi-octobre à la fin avril, c’est-à-dire au moment où Bakker.com propose ces Rosiers à la vente. Il est aussi possible de planter des Rosiers en hiver, à condition que le sol ne soit pas gelé ou enneigé. Si vous plantez vos Rosiers en automne, ils auront tout l’hiver pour former des racines. Ils offriront une magnifique floraison dès le début du printemps !

Tous les Rosiers ont une demande en commun : ils apprécient un emplacement ensoleillé et aéré. Ensuite, chaque variété a ses préférences. Les Rosiers à grandes fleurs préfèrent ainsi un endroit ensoleillé, tandis que les Rosiers couvre-sol peuvent pousser à un endroit semi-ombragé. Pour ce qui est des Roses botaniques, certaines ne se plaisent qu’à l’ombre. Faites attention aux racines avoisinantes d’arbres, car elles puisent l’eau et les nutriments du sol et concurrencent ainsi vos Rosiers. Bakker.com joint à chaque Rosier des informations sur le meilleur emplacement, afin de réussir leur plantation.

À l’arrivée chez vous, les racines demandent à être réhydratées. Avant la plantation, faites tremper les Rosiers pendant une nuit dans un seau d’eau tiède. Avant de planter les Rosiers, ameublissez bien la terre. Le trou doit être suffisamment profond et large pour contenir les racines dans leur état naturel, c’est-à-dire écartées. Déposez le Rosier à la bonne profondeur, avec les racines bien à plat. Vérifiez que le point d’écussonnage (la partie renflée d’où partent toutes les branches), sensible au gel, soit à environ 3-5 cm sous le niveau du sol. Secouez délicatement le Rosier afin que tous les creux se remplissent de terre. Améliorez éventuellement le sol avec un mélange de compost et de fumier décomposé et comblez le trou de ce mélange. Tassez bien et arrosez abondamment. Buttez le rosier en remontant autour de son pied un petit monticule de terre.

Rosiers en pot de culture

Les Rosiers en pot de culture peuvent être plantés presque toute l’année, à l’exception des périodes de gel. Il est en effet préférable d’attendre qu’il ne gèle plus pour planter. Avant de planter des Rosiers, laissez la motte tremper dans un seau d’eau tiède pendant une demi-heure. Creusez un trou assez large et ameublissez la terre. Retirez le Rosier du pot et plantez-le à la bonne profondeur :

  • Les Rosiers écussonnés cultivés en pot ont un point de greffe (la partie renflée d’où partent toutes les branches) sensible au gel. Ce point doit se trouver à environ 3-5 cm sous le niveau du sol. Comblez le trou de terreau amélioré, tassez bien et arrosez abondamment. Buttez le rosier en remontant autour de son pied un petit monticule de terre pour protéger le point d’écussonnage.
  • Les Rosiers bouturés cultivés en pot n’ont pas de point de greffe, ils n’ont pas été écussonnés. Veillez à ce que le dessus de la motte se trouve juste en dessous du niveau du sol. Améliorez le sol et comblez le trou de terreau fertile. Tassez bien et arrosez abondamment.


Distance de plantation
 

Les Rosiers couvre-sol, les Rosiers à fleurs groupées et les Rosiers à grandes fleurs doivent être plantés à 35-45 cm de distance les uns des autres. Les Rosiers tiges, à une distance de 80 à 100 cm, et les Rosiers grimpants de 1 à 2 mètres au minimum.

Rosiers grimpants

Les Rosiers grimpants peuvent être plantés presque partout. Ils grimpent volontiers le long d’une haie ou d’une barrière et embellissent facilement un mur peu esthétique. Pour obtenir le meilleur résultat, suivez nos conseils. Il est important de veiller aux aspects suivants :

  • Un sol riche en nutriments et meuble (bien travaillé)
  • Un endroit ensoleillé et aéré
  • Un emplacement à l’abri du vent

 

Par ailleurs, respectez les points suivants :

  • Fertilisez régulièrement les Rosiers avec un engrais à faible teneur en azote et une haute teneur en magnésium
  • Arrosez régulièrement les Rosiers (surtout si les températures dépassent 22 °C, pendant la première saison de croissance)
  • Surveillez régulièrement les Rosiers pour détecter la présence de maladies et de parasites


Contre un mur

Presque toutes les surfaces verticales conviennent au Rosier grimpant. En fait, les seuls murs à éviter sont ceux qui sont très abrités ou qui se situent en plein sud. En effet, ces derniers peuvent devenir trop chauds, ce qui entraîne le dessèchement du Rosier. Si vous souhaitez faire pousser un Rosier contre un mur, voici comment procéder :

  1. Fixez une grille ou treillis contre le mur. Laissez 2 cm entre la grille et le mur, pour la circulation de l’air.
  2. Plantez le Rosier à environ 30 cm du mur - plus près du mur, le sol sera trop sec.
  3. Choisissez quatre ou cinq tiges principales pour lier le rosier à la grille ou treillis.
  4. Arrosez abondamment.


Le long d’une pergola ou d’un obélisque

Vous pouvez aussi choisir de faire pousser votre Rosier contre une pergola. Dans ce cas, plantez plusieurs Rosiers de chaque côté de la pergola, afin qu’ils se rejoignent pour former un toit. Si vous palissez bien les Rosiers le long de la structure, vous verrez un beau résultat en un an. Vous obtiendrez un effet spectaculaire en trois ans : un toit entièrement recouvert de roses !

Planter des Rosiers dans un pot

En principe, tous les Rosiers peuvent aussi être plantés dans un beau pot décoratif. Ils permettent de facilement déplacer les Rosiers, l’idéal étant de les mettre à un endroit ensoleillé et aéré. Si vous plantez des Rosiers dans un pot, utilisez un terreau spécial rosiers. Contrairement aux plantes vivaces, les Rosiers ne développent pas des racines en profondeur mais en largeur. Saviez-vous que les racines ont une longueur correspondant à deux tiers de la hauteur du Rosier ? Une fois que les plantes atteignent le fond du pot, la plante arrête de pousser. Utilisez donc toujours un grand pot et adaptez régulièrement la taille du pot à la croissance du Rosier. Les Rosiers qui atteignent au maximum 80 cm de hauteur conviennent le mieux à la culture en pot. Les Rosiers en pot ont besoin de beaucoup d’eau.

Pour faciliter le plus possible la plantation, voici quelques conseils pratiques :
 

  • Choisissez un pot percé au fond, pour l’écoulement de l’eau.
  • Disposez ensuite une couche de gravier ou tessons dans le fond du pot.
  • Répandez une couche de terreau spécial rosiers.
  • Lorsque vous mettez le Rosier dans le pot décoratif, veillez à ce que les racines ne soient pas endommagées.
  • Couvrez aussi le point d’écussonnage (où les tiges sont reliées à la racine) avec du terreau pour rosier, afin que la plante ne souffre pas du gel.
  • Comme indiqué, les rosiers bouturés n’ont pas de point d’écussonnage, ils n’ont pas été greffés. Plantez ceux-ci de telle sorte que le dessus de la motte se trouve juste au-dessous du niveau du sol. Comblez ensuite le trou. Tassez bien.
  • Arrosez abondamment !
  • Attendez que les premiers boutons s’ouvrent en été.

 

Fertiliser les Rosiers

Les Rosiers ont besoin de beaucoup de nutriments. Il est conseillé de leur apporter un engrais spécial rosiers toutes les deux à trois semaines, d’avril à juillet. Utilisez l’engrais pour Rosiers Bakker®. Votre rosier fleurira ainsi encore plus intensément !

Découvrez notre collection de Rosiers.

Panier

×

Product title

1 x 29,95 €

Sous-total

accéder au paiement