Le Jardin Japonais

Le jardin japonais reste beau en toute saison, du printemps jusqu’en hiver.

Un jardin plein de symbolisme, de mysticisme et… très reposant!

Le jardin japonais se démarque des jardins traditionnels anglais ou français. Il est chargé de symbolisme et doit être édifié avec beaucoup de précision et de compétence. En principe, le jardin japonais demande beaucoup de soins et il est plutôt réservé aux experts du jardinage.

Cependant, quelques éléments caractéristiques peuvent suffire pour métamorphoser assez simplement votre jardin en petit paradis au style japonais !

Le jardin japonais reste beau en toute saison, du printemps jusqu’en hiver.

Pour créer l’ambiance reposante du jardin japonais dans votre jardin, vous trouverez ci-dessous quelques conseils simples et faciles à suivre :

Tout d’abord, il faut savoir que dans un jardin japonais, l’eau, les plantes et les pierres jouent un rôle central. Ces trois éléments de bases représentent la vie, la nature et la détente. Par conséquent, la conception d’un jardin japonais peut être très simple. A partir de ces trois éléments de base, on obtiendra très vite l’atmosphère de détente et de mystère si typique des jardins japonais.

Les trois éléments de base

L’eau
L’eau, sous la forme d’un bel étang ou d’un bassin, ne doit pas manquer dans le Jardin Japonais. Il n’est nécessairement très grand, du moment que ses lignes s’intègrent naturellement dans le décor. Déposez des cailloux ou du gravier au fond du bassin et camouflez les bords du plastique avec des petits rochers. Pour renforcer l’ambiance mystique et lui donner plus de naturel, disposez-le de telle sorte qu’une partie se dérobe au regard. Et pour lui donner la touche orientale qui convient, mettez aussi des carpes-Koi ou autres poissons dans le bassin.

Pierres
Même sans la présence de l’eau, les pierres peuvent très bien contribuer à créer l’ambiance désirée. Par exemple par la création d’un chemin de gravier et de pierres plates aux contours variés entre les plantes. Posez-les naturellement, en nombre asymétrique pour obtenir un effet aussi naturel que possible.

Plantes

  • Dans un jardin japonais, les plantes se distinguent par des arbres et des arbustes avec un feuillage fin et des nuances de couleurs subtiles. Les fleurs sont moins nombreuses que dans nos jardins traditionnels et on n’y trouve pas de bulbes à fleur. Choisissez des arbustes et d’arbres aux couleurs unies et aux tons neutres. Pour l’agencement des plantes, des lignes simples et pures sont recommandées.
  • Les végétaux favoris pour un jardin japonais sont l’Erable japonais au feuillage fin qui prend des couleurs automnales superbes, le Ginkgo biloba, le Cerisier du Japon, le Cèdre du Japon, le Pin, le Camélia du Japon, le Magnolia, les Prunus et le Funkia (Hosta).
  • Les fleurs appréciées dans le décor japonais sont les Astilbes, le Bégonia, la Lanterne chinoise et l’Iris hollandais (Iris germanica).
  • Bien entendu, l’emblématique bambou est indispensable. Attention dans le choix des variétés car certaines peuvent devenir envahissantes.
  • La mousse est aussi un élément intégré dans le décor du jardin japonais. Cependant, elle ne se plaît pas toujours sous nos climats et dans ce cas, le Genévrier rampant (Juniperus horizontalis) est une excellente alternative.

Autres éléments importants dans le jardin japonais:

  • une terrasse – surélevez une petite terrasse en bois, dans le prolongement naturel d’une allée en gravier.
  • une pagode – peignez votre abri de jardin en blanc, décorez-le de lattes de bois noires et ajoutez-y un toit de paille. Il aura alors un air japonisant.
  • la palissade – pour accentuer l’élément oriental, vous pouvez dissimuler votre palissade derrière des nattes de paille, de bambou ou de saule. Pour la touche finale, confectionnez un cadre de longs bambous.
  • les lanternes japonaises et les bouddhas – notamment en pierre - sont aussi des éléments classiques, très tendances aujourd’hui, que l’on retrouve dans le jardin japonais. Attention au nombre de statuettes dans le jardin. En principe, on ne doit pas en voir plus d’une en même temps.

Gauche: Lanterne japonaise / Droit: Escalier de pierres construit naturellement

Gauche: Lanterne japonaise / Droit: Escalier de pierres construit naturellement

Gauche:Bonsaï géant / Droit: Arbres et Arbustes à feuillage fin aux subtiles nuances de couleurs

Gauche: Lanterne japonaise / Droit: Escalier de pierres construit naturellement

La présence de l’eau est indispensable dans le Jardin japonais

La présence de l’eau est indispensable dans le Jardin japonais

Astuce Bakker

Tout le monde connaît le Bonsaï, un élément de l’art japonais, qui consiste à obtenir des arbres et des arbustes miniatures aux formes les plus originales. Le plus souvent, sous nos climats, les bonsaïs se cultivent en appartement. Mais dans le jardin japonais, vous pouvez aussi cultiver un spécimen de taille géante. Choisissez un arbuste toujours vert comme l’If (Taxus), le Buis (Buxus), le Genévrier (Juniperus), le Houx (Ilex crenata) ou le Troène (Ligustrum). La première fois, choisissez un arbuste de petite taille. Taillez votre bonsaï en mai et en septembre ou même plus souvent, pour maintenir sa belle silhouette raffinée.

 

Panier

×

Product title

1 x 29,95 €

Sous-total

accéder au paiement